France

  • Habitants : 65,1 millions
  • Revenu annuel par habitant : 46 900 USD
  • 160 000 bébés naissent chaque année dans des familles vivant sous le seuil de pauvreté

En France, 160 000 bébés naissent chaque année dans des familles vivant sous le seuil de pauvreté, soit un enfant sur cinq.

Ces familles sont confrontées à deux problèmes : les conseils d’experts sont parfois difficiles à mettre en œuvre et la nourriture adaptée aux enfants est coûteuse. La vulnérabilité sociale et économique est un obstacle à l’adoption de pratiques alimentaires saines. Pour un enfant, la nutrition pendant les 1 000 premiers jours est essentielle à sa santé future.

La mission du Programme Malin est d’améliorer les habitudes alimentaires pendant ces 1000 jours des familles vivant sous le seuil de pauvreté en France. Le mode de fonctionnement est celui d’une association d’intérêt général, qui a été co-créée avec des partenaires privés et publics (Croix-Rouge, 2 associations françaises de pédiatrie, Action Tank Entreprise, Danone Communities, Blédina, SEB et ses marques SEB/Tefal/Moulinex, Lesieur et La Banque Postale Assurance Santé)

Le programme Malin repose sur trois piliers :

  • Education à la nutrition (allaitement, alimentation adaptée)
  • Offres budgétaires pour l’accès à une alimentation adaptée : 20 à 80 % de réduction sur la nutrition infantile et les huiles végétales, des ventes VIP en ligne d’appareils de cuisine pour faire de la cuisine maison…
  • Mesure de l’impact (étude clinique)

Avec 2 principes : Co-création et offre non stigmatisante

18 000

familles touchées (avril 2020)

160

partenaires locaux

Adèle

mère, France

Il est tard dans la soirée quand Adèle rentre à la maison. Adèle a un emploi à temps partiel et elle est mère célibataire de Gabriel, 6 mois, et Louis, 2 ans. Elle n’a pas beaucoup d’aide pour élever ses fils et elle fait de son mieux pour subvenir aux besoins des garçons et d’elle-même. Adèle n’a pas eu beaucoup de temps pour apprendre et préparer une alimentation saine pour ses enfants.

Ce fut un grand soulagement lorsque l’infirmière pédiatrique lui a parlé du Programme Malin. Le programme a aidé Adèle à comprendre les besoins nutritionnels et lui a donné des outils pour garantir une alimentation saine à ses fils.