Cambodge

  • Habitants : 16,5 millions
  • Revenu annuel par habitant : 4 060 USD
  • Un Cambodgien sur trois utilise de l’eau provenant d’une source d’eau non améliorée (source)
  • 3 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable (source)

Dans les villages cambodgiens, la plupart des gens vont chercher l’eau qu’ils boivent dans les étangs et les rivières. Cette eau est souvent contaminée — en particulier avec l’augmentation de l’activité humaine — et n’est pas potable, ce qui entraîne des maladies d’origine hydrique comme la diarrhée par exemple.

En 2004, un jeune Cambodgien né dans un village et étudiant en France en ingénierie de l’eau a créé, avec un consultant français et une volontaire d’une ONG française, 1001 Fontaines pour apporter une solution à ce problème. Leur idée était de développer une solution durable et évolutive en renforçant les capacités des communautés locales. C’est ainsi qu’ils décident de lancer des « kiosques à eau » dans les zones rurales du Cambodge.

Un kiosque d’eau est une mini usine située dans un village, utilisant l’eau de l’étang ou de la rivière, traitant l’eau localement et la vendant aux villageois des alentours. Le kiosque est installé sur un terrain donné par la communauté et géré par un villageois agissant comme un entrepreneur qui produit et vend l’eau. Le modèle décentralisé permet de maintenir le prix à un niveau très abordable.

Depuis 2004, 1001fontaines a mis en place plus de 234 kiosques dans des villages à travers le Cambodge.

Cela crée des emplois et de l’activité dans des régions éloignées où les gens ont du mal à trouver des opportunités durables. En général, un entrepreneur de kiosque d’eau crée des emplois pour 2 à 3 personnes par village.

Dans les écoles, l’eau est fournie gratuitement à 260 000 enfants, ce qui a un impact prouvé sur la réduction de l’absentéisme et permet aux enfants de grandir en bonne santé et de bénéficier de l’éducation.

1001fontaines est également présent à Madagascar, au Myanmar et au Vietnam.

255

kiosques au Cambodge et à Madagascar

260,000

enfants bénéficiant du programme scolaire

-75%

réduction de l’absentéisme dans les écoles (source)

Chanthou

Consommateur, village de Prek Luong

“Chaque jour, tôt le matin, avant le lever du soleil, je me réveillais pour aller chercher de l’eau à l’étang situé à la périphérie du village. Je savais que l’eau stagnante n’est pas bonne pour la santé de ma famille, alors je la faisais bouillir pour la rendre potable. Quand le soleil s’est levé, j’ai doucement réveillé ma fille unique Arunny pour la préparer à l’école. Parfois, Arunny avait mal au ventre et cela signifiait qu’elle manquerait encore un jour d’école.

Aujourd’hui, grâce à 1001fontaines, ce n’est plus le cas. Je peux acheter de l’eau potable à mon voisin Haem qui livre au kiosque à eau de 1001fontaines, à quelques kilomètres de mon village. Haem fournit également de l’eau potable à l’école d’Arunny, afin que tous les écoliers puissent en bénéficier, ne pas manquer l’école et avoir un bel avenir. ”