Bangladesh

  • Habitants : 163 millions
  • Revenu annuel par habitant : 4 560 USD
  • 40 % des enfants de moins de 5 ans souffrent d’anémie (OMS — 2016)
  • 22 % des enfants d’âge préscolaire présentent également une carence en vitamine A (OMS — 2016)
  • La prévalence de l’insuffisance pondérale modérée et grave est de 22,6 % en 2019. De même, le taux de retard de croissance modéré et sévère est de 28 % en 2019. (UNICEF-2019)
Regarder la video

Au Bangladesh, un enfant sur deux souffre de malnutrition, il est donc très difficile pour eux d’atteindre leur plein potentiel physique et mental. Bien manger permet aux enfants de grandir, de développer une bonne mémoire et d’optimiser leur apprentissage à l’école, ce qui les prépare à un meilleur avenir, pour eux-mêmes et pour leur pays.

C’est pourquoi l’équipe de Grameen Danone Foods a développé Shokti +, un yaourt enrichi en micronutriments (fer, iode, zinc, vitamine A) qui contribue à satisfaire les besoins nutritionnels des enfants.

Grameen Danone Foods est également une source de revenus pour les habitants des villages environnants : les petits agriculteurs vendent leur lait à l’entreprise et  un réseau de femmes sans ressources gagnent un revenu en vendant les yaourts en porte-à-porte. Grameen Danone Foods soutient également 100 livreurs en leur offrant une assurance, une formation en vente et une stabilité de leurs revenus.

300,000

bénéficiaires

500

fermiers vivent mieux en vendant leur lait à Grameen Danone

350+

emplois créés

Nafisa

Shokti+ Lady, Entrepreneur, Bogra, Bangladesh

Lorsque les coqs commencent à annoncer les premières lueurs, Nafisa a déjà fini de préparer des œufs et du pain « roti » pour sa famille. Elle vit dans un village du nord du Bangladesh, dans une petite maison avec son mari, leur fils, sa femme et un adorable Rahim, son petit-fils. Aujourd’hui est un jour spécial, car Rahim va à l’école pour la première fois. Elle lui a préparé une friandise spéciale — le yaourt Shokti+ — pour que Rahim puisse grandir en bonne santé.

Après le départ de la famille, Nafisa prend son sac et se rend au village pour rencontrer Asadul, le chauffeur de pousse-pousse qui livre un lot de Shokti+ frais à Nafisa pour qu’elle le vende dans les villages voisins. C’est une occasion unique pour Nafisa de gagner de l’argent et d’aider à subvenir aux besoins de sa famille. Elle connaît Asadul depuis qu’il est tout petit et elle est heureuse qu’il ait trouvé un emploi régulier à Grameen Danone. Avant, il vivait avec un salaire journalier et il lui était difficile de subvenir aux besoins de sa famille.

Elle prend un lot de yaourt frais, en garde un dans le coin du sac pour Rahim, et va vendre dans les villages. Elle aime beaucoup rencontrer des gens et voir les visages heureux des enfants qui mangent du Shokti+.